Le concours « Talent Days » 2016
25 July 2016
La semaine européenne des compétences professionnelles aura lieu du 5 au 9 décembre
6 December 2016

Une belle insertion professionnelle. Voilà de quoi peuvent se vanter la plupart des écoles de commerce française. Dans un communiqué publié le 5 décembre, le réseau des EGC (écoles de commerce post-bac en trois ans adossées aux CCI) publie les résultats 2016 de l’enquête d’insertion réalisée auprès des 5 dernières promotions de diplômés. Et le résultat est là : la plupart des jeunes diplômés trouvent un emploi très rapidement après l’obtention de leur diplôme.

Une insertion professionnelle rapide

L’enquête du réseau des EGC révèle en effet que 83% des titulaires du bachelor EGC sont recrutés dès l’obtention du diplôme. Le chiffre monte même jusqu’à 93% un an après diplomation. La plupart du temps, le reste des étudiants poursuivent en master ou entreprennent de voyager pendant quelques années.

Les chiffres publiés révèlent également que 50% des diplômés sont recrutés en CDI, et 66% au sein d’une PME.

Des salaires peu élevés

En revanche, les salaires à l’embauche ne sont pas très élevés : 22 000 euros bruts par an dans leur premier emploi, 28 000 euros en moyenne cinq ans plus tard. Un tiers des diplômés seulement gagne plus de 30 000 euros bruts par mois après cinq ans sur le marché de l’emploi. Des chiffres qui contrastent avec ceux communiqués par la plupart des grandes écoles de commerce françaises.

Des compétences variées

« En 1er emploi, 88% des diplômés exercent une fonction dans le Marketing, les Affaires Commerciales et la Gestion dont 33% en tant que chargé de missions/études marketing », précise le communiqué du réseau EGC. Puis, trois ans après l’entrée dans la vie professionnelle, 30% des diplomés EFC deviennent responsable commercial ou responsable de département marketing ou achats.