Ingénieuses, quand ingénieur se conjugue au féminin
16 janvier 2017
Le GEMA, un nouveau groupe d’écoles tourné vers l’Australie
18 janvier 2017

L’Idrac Business School vient d’agrandir son cercle d’écoles partenaires en Asie en signant un partenariat avec la National Central University de Taïwan.

L’Asie attire les étudiants

La signature de ce nouveau partenariat entre l’Idrac Business School et la National Central University de Taiwan fait, entre autres raisons, écho à un attrait de plus en plus fort pour les pays d’Asie, de la part des étudiants français. Cette année, 16 % des étudiants de l’Idrac partiront en Asie. La National Central University de Taïwan est le 16e établissement d’Asie à s’associer avec l’école française.

« Que des partenariats de grande qualité académique »

Cette nouvelle alliance résulte aussi d’une volonté de l’Idrac Business School de bien sélectionner ses partenaires. « Notre objectif est double : proposer à nos étudiants davantage de destinations et ne signer que des partenariats de grande qualité académique », note Jean Charroin, directeur de l’Idrac. Et de poursuivre : « Nous choisirons désormais uniquement des partenaires accrédités. Cela participe de notre rayonnement académique et cela permet à nos étudiants d’obtenir des doubles-diplômes prestigieux ». La National Central University de Taïwan est accrédité AACSB.

L’Idrac renforce son internationalisation

Dans le même temps, le programme grande école de l’Idrac Business School évolue vers une dimension plus internationale. En deuxième année, les étudiants devront vivre une expérience non académique (mission humanitaire, stage ou emploi) à l’étranger. La troisième année comportera un semestre à l’étranger, avec la possibilité de rester toute l’année pour obtenir un double diplôme.

Les campus de l’école abriteront de plus en plus de cours en anglais et accueilleront de plus en plus d’étudiants et de professeurs étrangers.